Header

Gabi Rolland : « On demande plus aux femmes politiques qu’aux hommes »

Au Bundestag à Berlin, il y a seulement 37 % des femmes députées. Au Parlement du Land du Bade-Wurtemberg, elles sont 25 %.

La fribourgeoise Gabi Roland est l’une de celles-ci, élue en 2011 sur une liste sociale-démocrate. Interrogée par Inès et Anaelle, elle raconte comment elle a dû s’imposer au sein de son propre parti face à deux hommes : « Tout le monde disait que j’avais fait le meilleur discours, mais il m’a fallu attendre trois tours avant d’être choisi comme candidate. »

Il lui semble qu’on demande plus aux femmes de prouver leurs compétences qu’aux hommes. Dans l’exercice des responsabilités, elle a remarqué que les femmes président souvent mieux les réunions. Elles sont plus à l’écoute, plus succinctes et plus concrètes, elles ne se perdent pas en discours abstraits.

Certains partis comme le SPD ou les Verts sont attentifs à la parité, ils alternent sur leur liste femme et homme. Elle souhaiterait que tous les partis fassent de même pour une meilleure représentation des femmes dans les assemblées.

Vous pourriez aussi aimer ...

1