À propos

Une nouvelle radio associative dans toute la France ?

Le CSA a lancé un appel pour la dernière place au sein du manège DAB+ de dimension métropolitaine. Toutes les radios déjà sélectionnées sont – le service public – les radios privées commerciales. Il reste une place. Alors plutôt que de la laisser à un programme publicitaire de plus, soutenons une proposition de média associatif, ouvert, horizontal, décentralisé, libre, non-lucratif, éducatif et culturel et qui fait la part belle à la production documentaire et sonore.

Le DAB+ (Digital Audio Broadcasting – Radio Numérique Terrestre) est la nouvelle FM, appelé à remplacer un jour la modulation de fréquence. C’est déjà le cas en Norvège, qui a éteint ses émetteurs, la Suisse l’a programmé pour 2024. Bon au Mali on n’en cause pas trop c’est vrai. Mais en gros, techniquement, c’est la même chose que la bascule télévisuelle vers la TNT en 2005 en France. Sauf que c’est la radio et que tout le monde s’en fout. Pour l’instant.

Il reste donc une fréquence, toutes les autres sont déjà attribuées à des vendeurs de pub – sauf france cul. A partir de là, deux solutions.

Soit on retourne se coucher. Soit on se dit qu’un programme mutualisé, associatif, social, militant, solidaire, internationaliste, culturel a sa place à côté de RMC, RTL et NRJ. Un programme, une radio à inventer ensemble.

Première étape, urgente : soutenir avec Radio MNE la candidature associative Radioïde, initiée par Radio Campus France, sur www.appel.media

Deadline dépôt du dossier au CSA : début juillet 2020.

Ensuite rassembler du monde autour de cette idée associative – pour éviter que le CSA refile le bébé à l’association des amis des maires de France ou à la fédération citoyenne des bouchers de zones de revitalisation rurale. Il faut élargir la communauté des soutiens pour espérer convaincre le CSA. Et participer ensuite à la co-construction du projet. Hopla, on y va !

To be DAB or not to be DAB, that is the question

DAB+ is the new FM

Liens :

Webdesign : Adil Sabry + Polypod + Mathieu Monfourny