À propos

Radio MNE à l’heure du coronavirus

Préservons les échanges et le dialogue au temps du confinement

Comment faire de la radio chacun-e tout-e seul-e à la maison ? Comment poursuivre une activité médiatique alors que l’accès au studio est interdit ? Comment préserver le lien qu’apporte une radio associative à l’heure où les contacts humains sont quasi impossibles ? Pas facile, mais à coeur vaillant rien d’impossible.

Le bénévolat rend heureux, surtout à MNE

D’abord, les bénévoles et les volontaires qui font vivre la radio presque libre de Mulhouse ne baissent pas les bras. Les chroniqueurs et chroniqueuses de la lundinale (le direct hebdo du lundi midi) enregistrent leurs productions à la maison avant de les faire parvenir à notre super-producteur Kenny qui a réussi à jongler avec pour les transformer en lundinale confinée qui rigole. Les animateurs-trices des nombreuses émissions poursuivent leurs activités dans leur salon quand c’est possible, ou programment des rediffusions sinon (tiens, découvrez donc l’histoire du sourire par Zenebou). Bravo et merci à toutes ! Écoutez, réécoutez donc le jazz, le blues, le hip hop, le rock, le métal, le sexe, l’univers et toutes les émissions MNE.

Un réseau, des radios et la multiplication des échanges à travers la France

Ensuite, avec le réseau Radio Campus qui rassemble une trentaine de radios en France, un bel élan collectif favorise les échanges de programmes. Ainsi actuellement MNE diffuse quotidiennement en direct deux matinales : celle de Radio Campus Lille dès 7h, menée par les étudiant-e-s journalistes de l’ESJ, suivie par celle de Radio Campus Dijon à 8h. Et c’est bon d’entendre les camarades du bout de la France nous embrasser. On trouve même de nouvelles émissions musicales, façon punk hurleur avec Larsen (jeudi 20h) ou rock old school avec British Connection (samedi 14h). On découvre de nouvelles solidarités avec L’envolée, émission parisienne pour en finir avec toutes les prisons (vendredi 19h). Et des surprises du bout du monde ou du bled à côté peuvent poindre le bout du nez à tout instant sur l’antenne …

La résurrection des podcasts de l’an 2000

Enfin, c’est le bon moment pour faire revivre nos archives. On pourra ainsi retrouver sur la grille des programmes MNE des anthologies oubliées par les plus jeunes, le top souriant de Blaise & Valerya, les micro-trottoirs d’avant la crise, l’abécédaire contre la haine et le racisme, les leçons d’alsacien et bien d’autres découvertes sonores qui donnent envie de rester chez soi pour écouter la FM.

Bien sûr, notre grille des programmes est bouleversée, sujette à d’impromptus directs ou podcasts d’ailleurs ou d’ici, des changements de dernière minute, des soucis techniques et sanitaires nouveaux. Mais l’antenne de Radio MNE reste ouverte et accessible à tous et toutes, notamment à travers le fameux répondeur-enregistreur disponible 24h sur 24 au 03 89 33 13 13, où vous pouvez laisser un message, une annonce, des idées pour vivre heureux malgré le confinement. Appelez et embrassez qui vous voulez, on diffusera vos bisous, promis !

Webdesign : Adil Sabry + Polypod + Mathieu Monfourny