Collégiens et artistes /// A Mulhouse, toute une journée de savoirs échangés

Le pôle « école » de l’association mulhousienne Le Rezo organisait hier une journée d’échanges de savoirs à Motoco, entre artistes et élèves du collège Bel-Air, dans le cadre d’ateliers.

Le pôle « école » de l’association Le Rezo, réseau d’échanges réciproques de savoirs de Mulhouse, organise tout au long de l’année scolaire des activités d’échanges de savoirs dans quatre collèges mulhousiens en Réseau d’éducation prioritaires, Jean-Macé, Saint-Exupéry, Kennedy et Bel-Air. Dans ce cadre, la journée d’hier a été marquée, à Motoco, par « un temps fort entre artistes et collégiens impliqués en échanges de savoirs entre pairs ». Il s’agissait de la conclusion d’un partenariat mené par deux enseignants du collège Bel-Air, Philippe Bobenrieter, professeur de musique, et Karine Braun, professeure d’arts plastiques avec des artistes en résidence à Motoco.

Dans un joyeux brouhaha mais avec une attention et une curiosité de tous les instants, plus de 130 élèves de six classes de 4e du Bel-Air ont participé à cette journée de pédagogie coopérative. « Les échanges réciproques de savoirs réalisés en classe ont permis aux élèves de préparer la journée de rencontres et d’échanges avec les artistes », précise Karine Braun.

Un parcours en cinq ateliers

Cinq types d’ateliers artistiques ont été proposés aux élèves qui, tout au long de la journée, sont allés, par groupes, d’atelier en atelier afin de découvrir et favoriser les échanges dans les domaines artistiques les plus variés. Un atelier plastique proposait la création d’une œuvre d’art collective à partir de la récupération de déchets, chaque groupe devant réaliser une partie de l’œuvre grâce notamment au concept de tenségrité, selon lequel différents matériaux vont être tendus pour créer une structure solide dans des formes aléatoires. Pour le second atelier plastique, en lien avec le travail du cuir, les élèves avaient au préalable fabriqué en cours d’arts plastiques des formes permettant de construire des porte-clefs, grâce à des chutes de cuir fournies par Julie Camille, qui a créé sa marque, Éphélide, dans son atelier de Motoco. Ces formes devaient ensuite être rivetées et les attaches intégrées grâce à des machines. Le dernier atelier était en lien avec le bois.

La radio, dernière station des savoirs

On quittait ensuite ces domaines de création plastique pour des ateliers de savoirs liés au son, avec l’enregistrement d’un jingle reproduit l’après-midi par des élèves volontaires qui l’ont chanté dans un studio d’enregistrement à Motoco, afin de le diffuser le jour même sur les ondes de Radio MNE. Et, dernière station des savoirs, celle ayant pour thème les radios locales, en l’occurrence Radio MNE, avec rencontre des membres de l’équipe, visite du studio, interview par les animateurs avec une compilation de ces réponses diffusée en différé sur les ondes de la radio mulhousienne (lire en encadré). Un final très réussi et surtout instructif, en conclusion d’un intense travail préparatoire mené au collège avec les équipes du Rezo, les élèves et les professeurs.

Mulhouse « Chouette, on va passer à la radio ! »

Photo L’Alsace / J.-M. V.

Parmi les ateliers proposés durant cette journée, celui ayant pour thème les radios locales, en particulier Radio MNE, a suscité chez les collégiens une certaine excitation, surtout quand Charles, l’un des animateurs, accompagné de Mathilde et Sylvain, leur a dit qu’ils allaient enregistrer une émission. Les questions fusaient de tous les côtés. « Monsieur, monsieur on va nous entendre sur quelle radio ? L’émission, elle est en direct, il faut téléphoner à nos parents et nos copains pour qu’ils nous écoutent ? » Il a fallu beaucoup de patience pour calmer l’ardeur de cette jeunesse très intéressée par l’environnement radiophonique mulhousien, le fonctionnement d’un studio, l’enregistrement d’une émission, le travail en salle de rédaction et le planning des émissions. Des collégiens surpris que les animateurs et les techniciens ne soient pas payés. « Ici, explique Charles, tout le monde est bénévole car Radio Mulhouse Nouvelle Expérience, en abrégé MNE, est une radio associative, libre, gratuite et sans publicité, un média citoyen riche en secousses culturelles et en débats. » Bien loin du paysage radiophonique auquel ces jeunes ont affaire quotidiennement mais promis juré, en chœur : « On va écouter notre émission sur MNE ! »

Webdesign : Adil Sabry + Polypod + Mathieu Monfourny