Animateur d’ateliers éducation aux médias

présentation

Ce stage a pour objectif de rendre autonome quand à la réalisation d’émissions radiophoniques, à la gestion technique d’un parc matériel orienté « Broadcast » et à l’organisation d’ateliers d’éducation aux médias.

objectifs

  • partager des informations nécessaires à une bonne compréhension des médias,
  • transmettre des notions pratiques et techniques acquises,
  • assurer la pérennité éducative des ressources humaines nécessaires au bon fonctionnement d’une radio.

démarche pédagogique

L’équipe pédagogique alterne des séquences de cours, des exercices pratiques d’assimilation et d’accompagnement individualisé sur des projets identifiés.

pré-requis

Les stagiaires maîtrisent l’ordinateur et les logiciels courants (bureautique, navigateur web…). Ils doivent par ailleurs bénéficier d’une compétence ou d’une expérience dans l’un des domaines suivants : pédagogie, journalisme ou audiovisuel.

durée

66 heures

Découpage possible sous la forme de 22 séances de 3 heures.

équipe pédagogique

Christophe Schwob est un artiste accompli dans le domaine musical. Il est également ingénieur du son et animateur pédagogique d’ateliers éducation aux médias. Ses talents créatifs l’ont amené à travailler avec de nombreux musiciens d’ici ou d’ailleurs. Il peut par ailleurs enregistrer, produire, mixer, habiller, monter ou post-produire tous les sons possibles et imaginables, que ce soit un concert, un canard, un enfant, un jingle, une émission radio ou une publicité. Le son c’est bon, et avec Christophe tout devient possible.

Jean-Luc Wertenschlag est un acteur reconnu du milieu culturel régional. Il est notamment le principal fondateur du Noumatrouff (scène de musiques actuelles de Mulhouse) ou de plusieurs festivals (Bêtes de Scène, Louftibus, C’est dans la Vallée). Correspondant de presse depuis 1998, créateur de radios depuis l’an 2000, il s’est spécialisé dans l’éducation aux médias pour décrypter ce monde mystérieux.

programme

La formation se compose de quatre parties

Un premier volet théorique permet de circonscrire le concept de « média » par le biais de l’Histoire, la Sociologie, l’Economie et le Droit. Il intègre un module « Notions à propos de l’information » qui aborde les éléments fondamentaux nécessaires à la réflexion autour d’une donnée factuelle, de son traitement, et au-delà, révéler l’exigence rationnelle imposée par la manipulation de l’information. Les éléments de langage, la réalisation ainsi que l’étude des parties constitutives de différents modèles d’émissions sont abordés.

Un second volet pratique propose la découverte de tous les éléments technologiques constituants la chaine du son, du micro aux oreilles de l’auditeur en passant par le réseau dans le cadre d’une webradio, ainsi que l’art de s’en servir,  l’apprentissage de l’édition et du traitement d’un contenu audio-numérique.

En troisième partie, des sessions de pratique pure permettront des mises en situation comme:

  • captation sonore intérieure et extérieure,
  • montage d’éléments récoltés sur le terrain,
  • traitements et post-production, l’habillage sonore
  • et pour finir construire et réaliser une émission radiophonique.

Enfin, en quatrième et dernière partie, nous nous emploierons à mettre en place les outils indispensables à la bonne compréhension de monde des médias qui nous entoure, et surtout à l’utilisation efficace d’outils multimédia nécessaires à la production d’un travail collectif. Nous étudierons comment mettre en place une médiathèque et une bibliothèque, avec quels logiciels travailler en équipe, et nous rencontrerons plusieurs journalistes qui partageront leurs expériences – et constitueront un début de réseau professionnel intéressant.

Première partie :
découverte du monde des médias (6h)

Ce démarrage permet, pour l’ensemble des modules, la création d’un outil pédagogique sous forme numérique destiné au transfert de l’acquis du stagiaire à ses futurs volontaires,  parallèlement à la phase d’apprentissage.

  1. L’Histoire
  2. Le monde de la presse
    1. Vocabulaire et jargon (Voir le guide “La Radio de R à O” sous forme pdf édité ou sous forme d’abécédaire partagé)
    2. Conducteur
    3. Aspects économiques
  3. Concepts importants au sujet de l’information

 

Deuxième partie :
environnement analogique et numérique (21h)

  1. l’environnement analogique
    1. Le son c’est quoi?
    2. La chaîne du son
    • Le microphone
    • les différentes technologies (condensateur, ruban, dynamique, électret)
    • les différents types de capteurs (omnidirectionnels, cardioîdes, couples)
    • les utilisations recommandées selon le cas de figure quand au type de microphone ou type de capteur.
    • Le préamplificateur
    • Les traitements dynamiques
    • Le compresseur
    • L’expandeur
    • Le limiteur
    • Le dé-esseur
    • L’égaliseur
    • La table de mixage
    • Le casque-audio
    • L’enregistreur portable
  2. l’environnement numérique
    • Principes généraux
      Où l’on découvre les procédés de numérisation et de transformation d’un signal audio et les outils spécifiques alloués à cette tâche.

      • les plateformes audio-numériques
      • les plug-ins, agents intégrés aux plate-formes audio-numériques
      • les différents types de logiciels
    • Le montage
    • Envoi d’un son numérisé vers le réseau

Troisième partie :
la pratique (25h)

  • Micro-trottoir et prise de son extérieure
  • Configuration d’un studio de radio, montage et câblage
  • Prise de son en intérieur, choix des micros, traitements spécifiques de la voix
  • Exercice de montage sur la base des résultats du micro-trottoir
  • Post-production: nettoyer un fichier pollué par le bruit, automation
  • Finaliser le son d’une émission et la création d’un podcast (mastering)
  • L’habillage sonore ou comment réaliser un jingle
  • Construction et réalisation d’une émission de radio, choix d’un sujet et définition des angles (le sujet peut avoir été choisi en amont lors de l’exercice micro-trottoir), recherche d’invités, programmation musicale, choix des reportages, création d’un conducteur, rédaction des présentations, direct et post-production de l’émission pour finaliser le podcast.

NB: certains exercices pourraient se dérouler à l’occasion d’ateliers éducation aux médias réels organisés par Old School et/ou d’émissions en direct ou en différé de radio MNE.

Quatrième partie :
sources & réseaux, outils & communication (14h)

1. Le choix des sources

  • Découverte de la presse et de sa diversité: plongée dans le monde des médias à travers les différents supports existants. Découverte selon la forme (papier, audio, audio-visuel, multimédia), le fond (quotidiens généralistes, news magazines, presse institutionnelle, économique, féminine, engagée …), la géographie (presse locale, nationale…).
  • Constitution d’une médiathèque et d’une bibliothèque “éducation aux médias”
  • Approche de ressources particulièrement importantes dans l’éducation aux médias, comme par exemple le CLEMI (www.clemi.org/fr), le Bondy Blog café (www.lcp.fr/emissions/bondy-blog-cafe) ou Arrêt sur images (www.arretsurimages.net).

2. Travailler ensemble
des outils collectifs qui peuvent servir par ailleurs
Quels outils de travail collectifs et gratuits utiliser pour travailler avec un groupe de stagiaires? Sélection de logiciels et de services open source ou gratuit :

3. Communiquer
Comment solliciter la presse ? Comment accompagner la rédaction d’un communiqué de presse par un stagiaire ? Quels outils utiliser ? Comment utiliser Facebook ? Un visuel est-il toujours nécessaire ? Le but est d’établir un protocole d’approche efficace de la presse locale, pour pouvoir diffuser avantageusement une information auprès des journalistes. Sachant que cette mission de communication pourra être confiée à un stagiaire.

4. Expériences à partager
Rencontres avec des journalistes professionnels.

TOTAL GENERAL : 66 heures

Laisser un commentaire