ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE : TRAVAUX PRATIQUES À MARRAKECH

Université

Du 22 au 24 mai, des étudiants en master de l’université de Haute Alsace organisent le premier Forum international de l’économie sociale et solidaire au Maroc. Il réunira quelque 160 intervenants du Nord et du Sud, pour échanger pratiques et expériences.

(article de Frédérique Meichler paru dans le quotidien régional L’Alsace le 3 mai 2017 • www.lalsace.fr)

Josiane Stoessel-Ritz, directrice du master ESS, Pierre Roth, ex-délégué de la Chambre régionale de l’ESS, et Siam, étudiante en ESS. Photo L’Alsace/ F.M.

Créer une micromutuelle pour permettre à des habitants du Sénégal de bénéficier d’une couverture santé dans un pays dépourvu de sécurité sociale. Accompagner des femmes migrantes vivant à Strasbourg pour les aider à trouver leur place dans la société d’accueil. Sensibiliser une communauté villageoise tunisienne à l’importance de la sauvegarde de la nature, partie intégrante de leur patrimoine. Se saisir des compétences de berger d’un jeune mineur isolé étranger exilé en Alsace pour en faire un acteur de terrain… L’économie sociale et solidaire (ESS) a de multiples facettes et c’est un laboratoire en ébullition, en voie de professionnalisation.

L’UHA pionnière

L’université de Haute Alsace a été l’une des premières à créer un master ESS en France, il y a une dizaine d’années. C’est une des raisons pour laquelle Mulhouse et l’Alsace sont le point de départ de l’aventure, « à la fois universitaire, scientifique et citoyenne ». Josiane Stoessel-Ritz, à l’origine de la filière, a mobilisé ses étudiants pour organiser ce premier Forum international de l’Économie sociale et solidaire qui se déroule du 22 au 24 mai à Marrakech.

« L’objectif de ce forum, c’est de faire dialoguer des acteurs du Nord et du Sud autour de la notion d’économie sociale et solidaire, d’échanger des expériences , d’œuvrer à la professionnalisation de cette nouvelle économie » , indique la directrice du master. Pour 22 étudiants de l’UHA, c’est aussi l’occasion de passer aux travaux pratiques. Le forum, intitulé « Engagement, citoyenneté et développement : comment former à l’économie sociale et solidaire ? » , est un projet ambitieux qui s’appuie sur de multiples partenaires associatifs et institutionnels. La radio mulhousienne MNE y participe également pour créer un album sonore de cet événement. Autre partenaire local : l’association Sahel Vert, qui a une longue expérience en matière d’échanges Nord-Sud et veut promouvoir l’importance des échanges Sud-Nord.

L’UHA a choisi le Maroc, car elle entretient des relations étroites avec le Maghreb, en raison du nombre important d’étudiants étrangers issus de ces pays, notamment du Maroc. Quant à la filière ESS, elle tisse des liens avec la filière équivalente de l’université de Marrakech qui dispose depuis deux ans d’un master en économie sociale et solidaire (université Cadi Ayyad), permettant aux étudiants d’obtenir le diplôme français.

300 participants attendus

Le forum, ouvert à tout le monde, doit accueillir près de 300 participants. Il réunira des étudiants, enseignants-chercheurs et acteurs de l’ESS de plusieurs pays. Sont prévus une centaine de communications scientifiques et une soixantaine de témoignages, issus d’une vingtaine de pays différents. Parmi les personnalités attendues, l’économiste canadienne Marguerite Mendell, professeur à l’université Concordia de Montréal qui s’investit depuis 30 ans dans le développement économique communautaire, le chercheur Jean-Louis Laville, titulaire de la chaire « Économie solidaire » au Conservatoire national des arts et métiers, l’expert Abdeljalil Cherkaoui de l’Institut Panafricain du Développement et du réseau ESS marocain.

Le forum se donne pour ambition de faire avancer la formation-recherche-action en ESS, à travers des tables rondes, débats, témoignages, ateliers de travail, conférences, stands, expositions… Outre les reportages collectés par MNE, il y aura aussi les actes du forum, sous forme de trois livres.

Webdesign : Adil Sabry + Polypod + Mathieu Monfourny