COLLÈGE : DES BULLES AUX ONDES

La librairie Canal BD Tribulles, à Mulhouse, a accueilli la semaine dernière une classe de 5e du collège d’Ottmarsheim. Les élèves ont pris des notes sur le métier de libraire et bientôt, ils enregistreront une émission dans laquelle ils « chroniqueront » chacun une BD et qui sera diffusée sur Radio MNE.

(Article de Julie Tassetti paru le 01/10/2016 dans le quotidien régional L’Alsace • www.lalsace.fr)

 

Anaïs, l’une des libraires de Canal BD Tribulles, a répondu aux questions des jeunes, puis leur a présenté une sélection d’ouvrages. Photo L’Alsace

Anaïs, l’une des libraires de Canal BD Tribulles, a répondu aux questions des jeunes, puis leur a présenté une sélection d’ouvrages. Photo L’Alsace

 

Assis en tailleur au pied d’une étagère de livres, une douzaine de collégiens posent à tour de rôle les questions qu’ils ont préparées avec leur professeur de français pour en savoir plus sur le métier de libraire. Nous sommes à la librairie Canal BD Tribulles, à Mulhouse, et c’est Anaïs, l’une des libraires, qui répond aux élèves de 5e D du collège d’Ottmarsheim.

Sa BD préférée ? Impossible à dire : « C’est la question la plus difficile qui soit ! En revanche, j’ai un genre préféré, le manga », confie la jeune femme. Ce qui ne l’empêche pas de conseiller les clients dans tous les rayons de la librairie. « On a entre 45 000 et 50 000 références et on en lit le maximum, parfois jusqu’à 40 ou 50 par semaine », poursuit-elle. Une boulimie indispensable pour être capable de répondre aussi bien à un client féru de bande dessinée qu’à une personne qui n’y connaît rien et veut faire un cadeau ou à quelqu’un qui a une envie très précise sans savoir quelle BD y correspond…

« Considérez-vous le livre numérique comme une menace ? », interroge Maxime. Pas pour l’instant, répond en substance Anaïs. « Le côté graphique est très important en bande dessinée et du coup les gens sont encore très attachés au papier », précise-t-elle. Le métier de libraire, c’est aussi l’organisation d’animations (rencontres, dédicaces), la présence aux festivals (Bédéciné, Angoulême), les relations avec les auteurs, les éditeurs, les autres libraires… Et, pour l’équipe de Canal BD Tribulles, une émission de radio, Des livres et vous, diffusée tous les samedis matin sur Radio MNE et dont un des chroniqueurs n’est autre que le professeur de français des collégiens, Antoine Jarry.

« Une ville qui bouge et où il y a de la culture »

C’est après un rapide sondage dans la classe qu’il a décidé d’emmener ses élèves de 5e passer une journée à Mulhouse. « Seulement six élèves sur 28 m’ont dit être déjà allés dans une librairie. Mon idée, c’est de les pousser à revenir, à entraîner leurs parents dans les librairies indépendantes. Et puis, la bande dessinée est un bon média pour les faire entrer dans le livre », estime Antoine Jarry. L’enseignant, face à l’image négative que ses élèves ont de Mulhouse, veut aussi leur montrer que « c’est une ville qui bouge et où il y a de la culture ».

Pendant qu’une moitié de la classe est à Canal BD Tribulles avec lui et Michel Bohler, professeur documentaliste, l’autre moitié découvre des draperies du Moyen-Âge au Musée de l’impression sur étoffes, avec Arnaud Freys, professeur d’histoire. Le tout dans le cadre des EPI (enseignements pratiques interdisciplinaires) mis en œuvre depuis la rentrée dans le cadre de la réforme du collège.

« Un support qui les mène à la lecture »

Cette action permet aussi au CDI (centre de documentation et d’information) du collège d’Ottmarsheim de renouveler son stock de BD. « On va notamment étoffer le rayon manga, indique Michel Bohler. C’est un support qui mène les élèves à la lecture. Il y a souvent des scénarios très travaillés, avec plusieurs niveaux de lecture. »

Parmi la sélection (de mangas et autres, lire ci-contre) effectuée avec les libraires, chaque élève choisira un livre et la prochaine étape sera l’enregistrement d’une heure à une heure et demie d’émission radio, animée par David et Bertrand, de Canal BD Tribulles, dans laquelle chaque élève présentera la BD qu’il aura lue. « On l’avait déjà fait l’an dernier et ça avait très bien marché, les élèves s’étaient beaucoup investis », souligne Antoine Jarry. L’émission sera diffusée sur Radio MNE. Des bulles aux ondes…

 

Webdesign : Adil Sabry + Polypod + Mathieu Monfourny