UNE MOBILITÉ RÉUSSIE POUR IVA SVARNA

Iva Svarna, une jeune Tchèque, est en service volontaire européen à Radio MNE, à Mulhouse, depuis onze mois. Une expérience et des amis qu’elle n’oubliera pas.

(Article de Camille Bresler paru le 9 août 2016 dans le journal L’Alsace • www.lalsace.fr)
Iva Svarna enfourche chaque matin son vélo pour se rendre à la radio associative MNE (Mulhouse net expérience), à l’aise aux platines comme au micro. Originaire de République tchèque, la jeune femme est en France dans le cadre d’un service volontaire européen (SVE).
Depuis septembre 2015, Iva est à l'antenne de Radio MNE. Photo L'Alsace Denis Sollier.

Depuis septembre 2015, Iva est à l’antenne de Radio MNE. Photo L’Alsace Denis Sollier.

« Je veux apprendre la langue et la comprendre »
À 28 ans, cette musicienne dans l’âme, auparavant professeure de guitare, a rejoint la cité du Bollwerk en septembre. Elle est tombée amoureuse il y a quatorze ans du français. « C’est la langue qui me fait rêver, pas forcément le pays ! , explique-t-elle sans détour. Je veux l’apprendre et la comprendre. » Le service volontaire européen, elle en a entendu parler par hasard. L’opportunité s’est présentée alors qu’elle se rendait à un séminaire. En parallèle, elle a toujours eu envie de quitter son pays « pendant une longue période ». L’accessibilité est le premier avantage du SVE, pour elle : « Tout le monde peut se lancer, seule une lettre de motivation pour montrer l’intérêt du projet est demandée. Il suffit de trouver une organisation d’envoi dans son pays et d’accueil dans le pays étranger » , poursuit Iva. Elle conseille tout de même aux postulants de « choisir quelque chose de différent » , de manière à « essayer un nouveau métier ».
« La première chose que je gagne, c’est avant tout l’expérience »
Malheureusement, le SVE ne garantit pas de salaire à la clé. Il ne faut néanmoins pas s’arrêter à cela, souligne la jeune Tchèque : « Tous les frais sont pris en charge : le logement, la nourriture, via la bourse… et puis la première chose que je gagne, c’est avant tout l’expérience ! » Et il faut dire que la radio lui a permis de développer ses compétences : animation, antenne, rédaction, technique, mixage… Iva est multitâche ! Et l’Alsace dans tout ça ? Pour avoir déjà beaucoup voyagé en France, Iva constate que « l’Alsace est très proche de la culture de (son) pays ».
« Les briques et le ciel bleu, ça a son charme ! »
Un lieu lui manquera très certainement : « la friche DMC » , où elle travaille. Elle se sent bien dans cette atmosphère un peu underground. « Les briques rouges combinées avec le ciel bleu, ça a son charme ! » Si elle aime « prendre son temps entre midi et deux et terminer le repas avec le fromage » , elle est toutefois contente de rejoindre la République tchèque. À un mois du départ, elle tire les bilans. Elle a acquis ce qu’elle désirait apprendre de la langue, mais, professionnellement, son cœur balance. Iva est certaine d’une chose, en parlant de ses nouveaux amis d’ici : « Ils vont vraiment me manquer ! »

Webdesign : Adil Sabry + Polypod + Mathieu Monfourny