Savoir décrypter et s’outiller

La radio mulhousienne MNE organise son premier « Forum ouvert de l’éducation aux médias », avec l’appui de nombreux partenaires. De quoi échanger des expériences et nourrir une réflexion collective sur une problématique d’actualité.

(article de C. C.  paru dans le quotidien L’Alsace le 24 mai 2016)

Vanessa Viera et Sylvain Freyburger dans les locaux de Radio MNE à Mulhouse (Photo L’Alsace/Mathieu Lerch)

Vanessa Viera et Sylvain Freyburger dans les locaux de Radio MNE à Mulhouse (Photo L’Alsace/Mathieu Lerch)

L’éducation aux médias, incontournable dans le débat public depuis les attentats à Paris et le risque de radicalisation sur internet, intéresse une grande diversité de publics et d’intervenants, et pas uniquement dans les établissements scolaires. Ceux-ci ayant encore peu l’occasion de se rencontrer et d’échanger sur la question, la radio MNE a pris l’initiative d’organiser, les 16, 17 et 18 juin prochains à Mulhouse, son 1er « Forum ouvert de l’éducation aux médias », avec l’appui de divers partenaires.
Les deux premiers jours concerneront les professionnels et bénévoles, enseignants, éducateurs, animateurs socioculturels, en présence des co-organisateurs de l’événement que sont le Clemi (Centre de liaison de l’enseignement et des médias d’information), Jeunesse et Sports, les Ceméa (Centre d’entraînement aux méthodes d’éducation active), les réseaux Radio Campus France et Ritimo (Informations, outils, initiatives pour un mode solidaire). Selon le principe original d’un forum ouvert, tous confronteront leurs savoirs et expériences, avec l’aide d’un facilitateur, de façon à construire une réflexion commune autour de la problématique résumée par Sylvain Freyburger, chargé de mission : « Pourquoi l’éducation aux médias nous concerne tous et toutes ? »

Une journée pour le grand public

Le deuxième jour suivront des ateliers , avec des associations telles Les Pieds dans le Paf, ou Jets d’Encre, visant à développer des outils concrets, « par exemple de décryptage, d’animation en stop motion, ou de création d’un jeu vidéo ». Des tables-rondes réuniront aussi des intervenants spécialisés, dont le Journal des Enfants (JDE), et seront l’occasion de présenter l’éducation aux médias à l’étranger, où elle est souvent plus développée. Par l’intermédiaire de l’opération « Renvoyé spécial », de la Maison des journalistes, deux professionnels tchadien et afghan s’exprimeront sur la liberté d’expression. Le vendredi soir, le journaliste Philippe Merlant présentera Le Mystère du journalisme jaune , sa « conférence gesticulée », en fait un spectacle sur l’énigme de la perte de confiance entre les citoyens et les journalistes.
Une centaine de participants sont attendus durant ces deux premières journées. La troisième sera ouverte au grand public, le programme n’étant pas moins foisonnant. Seront notamment abordées les théories du complot, la santé face aux écrans, l’usage des réseaux sociaux par des étudiants de l’ISSM (Institut supérieur social de Mulhouse), ou le cyber-harcèlement par le biais du théâtre forum du conseil des ados et des jeunes de Mulhouse…
Toutes ces rencontres seront proposées gratuitement au Carré des associations, 100 avenue d’Alsace à Mulhouse. S’y ajouteront, au cinéma Le Palace tout proche, la présentation de la chaîne YouTube « Osons causer », en présence du vidéaste sachant « buzzer » Ludovic Torbey, et enfin, samedi soir, la projection du film Le Tube de Peter Entell (2015), sur la télévision. Le tout étant bien sûr à suivre en direct sur radio MNE, 107.FM.
SURFER http://forum.radiomne.com/

(article de C. C.  paru dans le quotidien L’Alsace le 24 mai 2016 • www.lalsace.fr)

• Radio MNE (Mulhouse Nouvelle Expérience) existe depuis 2010. D’abord accessible seulement sur son site internet, elle est diffusée, pour la deuxième année, sur 107.5 FM à Mulhouse et environs. Sa grille compte une soixantaine d’émissions, dont une matinale en direct de 7 h 30 à 9 h. L’équipe compte 13 permanents, dont six salariés, les autres étant en service civique ou volontaire européen, et plus d’une centaine de bénévoles.

• Elle fait partie d’Old School, association d’éducation populaire dont l’objectif est de donner la parole aux citoyens et qui organise des ateliers pédagogiques depuis 2005. Elle accompagne ainsi des groupes dans la construction d’émissions de radio. Elle intervient principalement en milieu scolaire (Mois de l’autre, classes à projet…) et socioculturel.

• En 2015, elle a animé 180 séances à destination de 980 jeunes, dont une moitié d’adolescents. « Ce n’est pas facile de construire une parole, nous les accompagnons, précise Vanessa Viera, la coordinatrice de ces ateliers. Nous aidons les jeunes à développer un esprit critique et les adultes à comprendre l’enjeu de ces nouveaux modes d’information sur internet. Il y a une grande demande, notamment sur le sujet de la radicalisation. »

Webdesign : Adil Sabry + Polypod + Mathieu Monfourny