LA MOBILITÉ EN EXEMPLE

Jeunesse – Voyages – Mulhouse

La mobilité en exemple

La radio associative MNE a organisé un débat sur la mobilité des jeunes au Crij Alsace de Mulhouse pour expliquer comment présenter ses projets pour voyager.

Adeline Schiler du CRIJ, Laura Geisler, Nicolas Riblet (au centre), Michael Habib et Iva Svarna. PHOTO DNA

Adeline Schiler du CRIJ, Laura Geisler, Nicolas Riblet (au centre), Michael Habib et Iva Svarna. PHOTO DNA

 

Les locaux du centre régional d’information jeunesse (Crij Alsace) se sont transformés en studio de la radio associative MNE, le temps d’un débat sur la mobilité internationale des jeunes.

Durant deux heures, trois jeunes, Nicolas Riblet, 26 ans originaire de Mulhouse et sans emploi, Laura Geisler, 20 ans, de Strasbourg, étudiante en histoire de l’art et Iva Svarna, 28 ans, professeure de musique et originaire de la République Tchèque, sont venus au micro de Michael Habib parler de leurs expériences de voyages à New York, en Lettonie et France.

Devant la dizaine de jeunes venus assister à l’enregistrement de l’émission, Laura a expliqué comment elle a obtenu une bourse de voyage Zellidja du ministère de l’Éducation nationale d’un montant de 500 euros pour partir sur les traces du Street Art dans le métro new-yorkais pendant un mois.

« Cela m’a permis de revenir avec 700 clichés et de présenter mon projet à l’université. Mais au-delà de cet aspect, ce voyage a eu un impact bénéfique sur moi. Timide de nature, étant toute seule à New York, j’ai été obligé de m’ouvrir aux autres, de leur parler, d’améliorer mon anglais aussi, mais aussi de battre en brèche des idées reçues sur les Américains. Ils sont courtois et très serviables », confie la jeune étudiante.

Le choc letton

Nicolas et Iva ont, pour leur part, effectué leurs voyages dans le cadre du service volontaire européen (SVE). Ce voyage en Lettonie a été un choc pour Nicolas. « Je rêvais d’aller en Island et comme il n’y avait plus de place, l’association Tambour battant qui donne les bourses, m’a proposé cette destination. Ce qui frappe dans ce pays d’emblée, c’est la précarité, le repli de la population sur elle-même du fait du passé communiste. J’y ai passé une année, mais je ne sais même pas comment on dit bonjour en letton. »

Iva, la jeune Tchèque est d’un avis contraire sur son voyage à Mulhouse où depuis six mois, elle fait son service à la radio MNE comme stagiaire. Professeure de musique classique et francophile, le choix de la France lui permet non seulement de vivre son rêve de manger du fromage presque tous les jours, d’améliorer son niveau de langue déjà parfait, de se faire des amis et surtout de faire un travail différent de sa formation initiale.

Pour plus d’informations :

(article paru dans les DNA le 18 février 2016 • http://c.dna.fr/edition-de-mulhouse-et-thann/2016/02/18/la-mobilite-en-exemple)

Webdesign : Adil Sabry + Polypod + Mathieu Monfourny